Document sans titre
 

Fil RSS Souscrire au fil RSS

 
 
Loi du 11 février 2005
Présentation
L’Unisda (Union nationale pour l’Insertion Sociale du DĂ©ficient Auditif) fĂ©dère les principales associations reprĂ©sentatives des publics de personnes sourdes ou malentendantes qui (...)
 
 
Dernière mise à jour :
6 juin 2018


 

2008-2011 / propositions Unisda : TÉLÉVISION ET CULTURE

TÉLÉVISION ET CULTURE

« L’accessibilitĂ© des programmes tĂ©lĂ©visĂ©s, portĂ©e de manière ambitieuse par la loi du 11 fĂ©vrier 2005, vient de connaĂ®tre une Ă©volution apprĂ©ciable lors des dernières campagnes Ă©lectorales puisque les principales chaĂ®nes se sont, pour la première fois, efforcĂ©es de sous-titrer les Ă©missions liĂ©es aux Ă©lections. La dynamique semble bien lancĂ©e pour que les objectifs fixĂ©s par la loi soient atteints. Le CSA en ce qui concerne les chaĂ®nes privĂ©es et l’État pour les chaĂ®nes publiques se sont clairement engagĂ©s dans ce sens. Il nous faudra toutefois rester vigilants sur plusieurs aspects : la qualitĂ© du sous-titrage et le dĂ©veloppement du recours Ă la Langue des Signes Française aujourd’hui particulièrement insuffisant. Nous souhaitons aussi attirer votre attention sur le besoin d’appuyer l’accessibilitĂ© culturelle : sous-titrage des films français dès leur sortie en salle et des DVD dont le niveau aujourd’hui proche de zĂ©ro nous exclu d’une importante partie du patrimoine culturel français, sous-titrage des pièces de théâtre, Ă©quipement des sites culturels en boucles magnĂ©tiques, etc  ».

Propositions de mesures :

- TĂ©lĂ©visions publiques : confirmation de l’engagement Ă respecter les termes du contrat d’objectifs et de moyens signĂ© par l’État et le groupe France TĂ©lĂ©visions en avril 2007, en ce qui concerne l’accessibilitĂ© des programmes, et Ă©tude des perspectives de dĂ©veloppement (Ă©missions rĂ©gionales et VOD notamment).

- Ă‰tude sur les conditions de dĂ©veloppement du recours Ă la Langue des Signes Française Ă la tĂ©lĂ©vision et plan de dĂ©veloppement sur les chaĂ®nes publiques avec par exemple, dès 2008, une Ă©dition nationale du journal tĂ©lĂ©visĂ© du soir accessible en LSF.

- PrĂ©cision dans la loi du double objectif TV : sous-titrage et langue des signes.

- Chantier sur la qualitĂ© et la rĂ©ception du sous-titrage et suivi du passage Ă la tĂ©lĂ©vision numĂ©rique.

- Lancement du circuit du sous-titrage dès la production des programmes audiovisuels en langue française : conditionnement des aides au cinĂ©ma français Ă la livraison d’un sous-titrage, reprise du sous-titrage sur l’ensemble des supports (en salle, DVD, VOD, tĂ©lĂ©vision, etc.)

- Obligation de sous-titrage en langue française de tous les DVD commercialisĂ©s en France et des programmes diffusĂ©s en VOD.

- TĂ©lĂ©viseurs et rĂ©cepteurs ADSL ou câblĂ©s : obligation d’une fonction de personnalisation du sous-titrage (taille, police, couleurs, positionnement, bandeau, etc.)

- Programme pluriannuel 2008-2011 d’Ă©quipement de cinĂ©mas et de théâtre en boucles magnĂ©tiques, projecteurs et boitiers individuels de sous-titrage.

- Chantier interministĂ©riel en vue du sous-titrage de tous les supports audiovisuels (dont les mĂ©dias Ă caractère Ă©ducatif, jeux vidĂ©os, etc.)

Fiche précédente
Retour au sommaire du dossier

Version du 9 mai 2008


 

 

Document sans titre

©2005-2013 - UNISDA - 37-39, rue Saint-SĂ©bastien - 75011 PARIS | TĂ©l. : 01.44.07.22.59 Contacts
Réalisé par Etrecreatif