Document sans titre
 

Fil RSS Souscrire au fil RSS

 
 
Loi du 11 février 2005
Présentation
L’Unisda (Union nationale pour l’Insertion Sociale du DĂ©ficient Auditif) fĂ©dère les principales associations reprĂ©sentatives des publics de personnes sourdes ou malentendantes qui (...)
 
 
Dernière mise à jour :
6 juin 2018


 

Fiche 6 - Faciliter l’accès Ă l’emploi des personnes sourdes

Retour au sommaire du plan 2010-2012 en direction des personnes sourdes ou malentendantes


Faciliter l’accès Ă l’emploi des personnes sourdes

1. Constat

Les entreprises sont souvent mal informĂ©es des compĂ©tences des personnes sourdes : l’a priori est souvent nĂ©gatif. Il importe de ne pas perdre de vue l’ignorance des structures d’accueil sur la question du handicap car elle est souvent source d’indiffĂ©rence voire de peur ou de rejet.

L’accès Ă l’emploi des personnes sourdes est rendu difficile compte tenu des difficultĂ©s de communication avec les acteurs intervenants dans le champ de l’insertion professionnelle : maison dĂ©partementale des personnes handicapĂ©es, PĂ´le Emploi, Cap Emploi. Parfois, des incomprĂ©hensions peuvent s’installer, suivi d’un dĂ©couragement pour la personne sourde en recherche d’emploi ou en situation de fragilitĂ© dans l’emploi.

Ce problème se pose également pour toute personne sourde abandonnant un emploi ou se retrouvant au chômage.

L’orientation professionnelle mĂ©rite d’ĂŞtre adaptĂ©e car certains jeunes sourds peuvent s’engager dans une formation alors qu’il leur sera impossible d’obtenir un poste par la suite en raison d’une dĂ©cision d’inaptitude.

Au travail, les problèmes rencontrĂ©s par les personnes sourdes tiennent pour beaucoup aux difficultĂ©s de communication imputables Ă la surditĂ© :
- difficultĂ©s d’accès Ă l’information,
- difficultĂ©s sur le plan de la communication,
- problèmes de sĂ©curitĂ© (vigilance auditive).

La question de l’amĂ©nagement matĂ©riel des postes de travail peut se poser mais doit ĂŞtre apprĂ©ciĂ©e au cas par cas (exemple d’une personne sourde travaillant en cuisine, oĂą le personnel conformĂ©ment aux règles d’hygiène est tenu de porter un masque de protection, et se trouvant en grande difficultĂ© pour s’exprimer et dans l’impossibilitĂ© de lire sur les lèvres de ses collègues de travail : isolement, dĂ©pression).

Par ailleurs, le permis de conduire est bien souvent indispensable Ă un jeune qui cherche du travail particulièrement en rĂ©gion oĂą les transports en commun sont peu dĂ©veloppĂ©s. Un certain nombre d’emplois sont liĂ©s Ă la possession du permis de conduire. Il est donc important de faciliter l’accès au permis de conduire des jeunes sourds.

2. Objectifs

- Faciliter la recherche d’emploi des personnes sourdes,
- Les insĂ©rer dans la vie de l’entreprise.

3. Mesures

L’ensemble des mesures du pacte national pour l’emploi des personnes handicapĂ©es s’applique aux personnes souffrant d’une dĂ©ficience auditive. Des mesures spĂ©cifiques sont nĂ©anmoins nĂ©cessaires.

Mesure 24 : Concevoir un module de sensibilisation et de formation pour les mĂ©decins du travail, afin de lever les difficultĂ©s rencontrĂ©es par les personnes sourdes en matière d’aptitude / inaptitude au travail (septembre 2010)
- Pilote : Groupe de travail Ă lancer par la DĂ©lĂ©gation gĂ©nĂ©rale Ă l’emploi et la formation professionnelle.
- Acteurs : Direction gĂ©nĂ©rale du travail, AGEFIPH, FIPHFP, CNSA, ANACT

Mesure 25 : Editer en 2010, un cahier thĂ©matique Ă destination des employeurs privĂ©s et publics (65 000 exemplaires) et consultable sur les sites internet de l’AGEFIPH et du FIPH pour valoriser des expĂ©riences rĂ©ussies d’intĂ©gration professionnelle de personnes sourdes
- Pilote : AGEFIPH et FIPHFP

Mesure 26 : Enrichir en 2011 les bases « TĂ©moignages  » et « ExpĂ©riences  » du site Internet de l’AGEFIPH pour diffuser les bonnes pratiques en matière d’insertion professionnelle de personnes sourdes,
- Pilote : AGEFIPH
- Acteurs : FIPHFP, PĂ´le emploi, CNSA, ANACT
- Budget : 50 000 €

Mesure 27 : Mettre Ă la disposition des employeurs et des professionnels de l’emploi, une « boĂ®te Ă outil  » pour faciliter l’accès et le maintien dans l’emploi des personnes sourdes (information sur les aides techniques et humaines, sur les Ă©volutions technologiques favorisant l’emploi des personnes sourdes ou malentendantes.)
- Pilote : CNSA
- Acteurs : FENCICAT

Mesure 28 : DĂ©velopper le recours aux prestations spĂ©cifiques (interventions spĂ©cialisĂ©es ponctuelles extĂ©rieures) Ă la demande des professionnels de l’emploi et des employeurs ;
Les Prestations ponctuelles spĂ©cifiques proposĂ©es par l’AGEFIPH concernent plus de 2000 personnes sourdes et facilitent leur accès aux services des Cap Emploi et des SAMETH. Elles favorisent l’Ă©mergence des parcours professionnels et compensent les difficultĂ©s de communication durant les pĂ©riodes de formation professionnelle des demandeurs d’emploi sourds et malentendants.
- Pilote : AGEFIPH
- Acteurs : FIPHFP, PĂ´le Emploi, AGEFIPH, ANACT
- Budget : 9,3 M€

Mesure 29 : DĂ©velopper en 2011 une plate-forme de services d’accessibilitĂ© professionnelle, comportant notamment la visio-interprĂ©tation Ă distance, sur le modèle expĂ©rimentĂ© par l’AGEFIPH et le FIPFHP. Ces services, adossĂ©s aux centres relais expĂ©rimentaux, ont pour vocation de traiter les aspects professionnels de la vie des salariĂ©s et des indĂ©pendants (entretiens, rĂ©unions, relations avec l’environnement de travail). Ils concerneront 200 entreprises du secteur privĂ© d’ici la fin de l’annĂ©e 2011.
- Pilote : AGEFIPH
- Acteurs : FIPHFP
- Budget : 1,4 M €

Mesure 30 : Assurer l’accessibilitĂ© des services de PĂ´le Emploi, en facilitant sur des sites pilotes l’accueil des personnes sourdes par des dispositifs de visio interprĂ©tation, et en rendant accessible Ă ces mĂŞmes personnes la plateforme tĂ©lĂ©phonique de PĂ´le Emploi
- Pilote : PĂ´le Emploi
- Pilote : AGEFIPH FIPHFP
- Budget : en cours de chiffrage

Mesure 31 : Recenser et diffuser la liste des Ă©coles de conduites accessibles aux personnes sourdes (2ème trimestre 2010) et garantir, dès l’adoption du plan, l’accessibilitĂ© aux personnes sourdes des examens d’Etat pour l’obtention du permis de conduire.
- Pilote : DĂ©lĂ©gation interministĂ©rielle Ă la sĂ©curitĂ© routière
- Acteur : Chaque prĂ©fecture
- Budget : 70 000 € par an


- fiche suivante
- fiche prĂ©cĂ©dente

Retour au sommaire du plan 2010-2012 en direction des personnes sourdes ou malentendantes


 

 

Document sans titre

©2005-2013 - UNISDA - 37-39, rue Saint-SĂ©bastien - 75011 PARIS | TĂ©l. : 01.44.07.22.59 Contacts
Réalisé par Etrecreatif