Document sans titre
 

Fil RSS Souscrire au fil RSS

 
 
Loi du 11 février 2005
Présentation
L’Unisda (Union nationale pour l’Insertion Sociale du DĂ©ficient Auditif) fĂ©dère les principales associations reprĂ©sentatives des publics de personnes sourdes ou malentendantes qui (...)
 
 
Dernière mise à jour :
6 juin 2018


 

PĂ©tition contre la suppression de CLIS Ă Champs-Sur-Marne

Lien vers la pĂ©tition de l’APES 77

Présentation de la pétition en LSF


CommuniquĂ© de l’Unisda du 24 mars 2012

L’Unisda souhaite rĂ©agir suite Ă la parution d’un article de presse dans le journal “le Parisien” intitulĂ© "A Champs-sur-Marne, les classes d’enfants sourds menacĂ©es" du 20 mars 2012.

La volonté affichée par le Conseil Municipal de Champs-sur-Marne sur le désengagement des CLIS dans les 3 ans àvenir met en péril la scolarisation des jeunes sourds suivant un parcours bilingue (Langue des Signes Française / Langue française).

Rappelons le cadre lĂ©gislatif apportĂ© par la loi du 11 fĂ©vrier 2005 :
- la reconnaissance de la LSF comme une langue Ă part entière (article 75)
- le "dispositif de communication adaptĂ©" avec transmission en LSF, en LPC ou en langue française Ă©crite (article 78)
- la libertĂ© des familles dans le choix linguistique (LSF, langue française avec LPC, langue française)

De fait, le choix linguistique s’impose Ă la communautĂ© Ă©ducative et requiert la prĂ©sence de personnels qualifiĂ©s, spĂ©cifiques de chaque mode de communication, sous la responsabilitĂ© de l’Éducation nationale.

Situation de Champs-sur-Marne

Les CLIS de Champs-sur-Marne s’appuient sur une Ă©quipe pĂ©dagogique reconnue par les familles et apportent une rĂ©elle rĂ©ponse aux jeunes sourds. La LSF est placĂ©e au cœur de la scolarisation et contribue Ă l’Ă©panouissement de ces jeunes.

Le Conseil Municipal de Champs-sur-Marne, en lien avec l’Inspection acadĂ©mique du secteur, souhaite fermer les CLIS pour s’orienter vers l’ouverture d’un PASS (PĂ´le pour l’Accompagnement Ă la Scolarisation des jeunes Sourds). Ce dernier dispositif est encadrĂ© par une circulaire de l’Éducation Nationale du 28 mai 2010.

De plus, depuis le 1er fĂ©vrier 2012, une nouvelle organisation acadĂ©mique est mise en place. DĂ©sormais, l’Inspecteur d’acadĂ©mie, directeur des services dĂ©partementaux de l’Ă©ducation prend le titre de directeur acadĂ©mique des services de l’Éducation nationale (DASEN).

Lien vers l’Ă©volution de l’organisation acadĂ©mique

Inquiétudes et attentes des associations

La circulaire PASS a Ă©tĂ© très mal accueillie par les associations reprĂ©sentatives des familles et des personnes sourdes. En effet, les personnels ressources de ces structures ne sont pas clairement identifiĂ©s pour proposer un parcours de qualitĂ© quel que soit le choix linguistique. Les interprètes en LSF, les enseignants de / en LSF ainsi que les codeurs LPC ne sont pas rĂ©fĂ©rencĂ©s ni reconnus par l’Education Nationale.

La solution proposĂ©e Ă Champs-sur-Marne d’un transfert des CLIS vers un PASS ne rassure pas les associations et les familles concernĂ©es.

Au regard de l’absence de rĂ©ponses sur tout le territoire, l’Unisda soutient la demande des familles de bĂ©nĂ©ficier d’une participation de leur commune de rĂ©sidence pour supporter les charges comme celles des frais liĂ©s Ă la cantine.

Les Ă©lus ainsi que les Inspecteurs d’acadĂ©mie se doivent de faire face Ă leurs responsabilitĂ©s pour garantir l’intĂ©gration et l’Ă©ducation laĂŻques de nos jeunes sourds et dans les meilleures conditions possibles.

PĂ©tition de l’association APES 77

L’Unisda exprime son soutien Ă la mobilisation de l’APES 77 auprès des familles touchĂ©es par ces dĂ©cisions.

L’Unisda invite Ă signer cette pĂ©tition et restera vigilante sur la suite donnĂ©e dans ce dĂ©partement.


CommuniquĂ© de l’Unisda du 11 fĂ©vrier 2012

Propositions de l’Unisda en matière de scolarisation


Article_Le Parisien_20 mars 2012


 

Téléchargez le PDF
Article_Le Parisien_20 mars 2012
 
Document sans titre

©2005-2013 - UNISDA - 37-39, rue Saint-SĂ©bastien - 75011 PARIS | TĂ©l. : 01.44.07.22.59 Contacts
Réalisé par Etrecreatif