Document sans titre
 

Fil RSS Souscrire au fil RSS

 
 
Loi du 11 février 2005
Présentation
L’Unisda (Union nationale pour l’Insertion Sociale du DĂ©ficient Auditif) fĂ©dère les principales associations reprĂ©sentatives des publics de personnes sourdes ou malentendantes qui (...)
 
 
Dernière mise à jour :
6 juin 2018


 

Accès Ă l’information : 700 personnes mobilisĂ©es pour le congrès de l’Unisda

Le 18 janvier 2007, l’Unisda a tenu son congrès Ă la CitĂ© des sciences et de l’industrie. Devant 700 personnes, reprĂ©sentants du gouvernement et des pouvoirs publics, des associations de personnes sourdes ou malentendantes, des formations politiques et de l’audiovisuel, sont intervenus sur le thème de l’accessibilitĂ© de l’audiovisuel : tĂ©lĂ©vision, cinĂ©ma français, DVD, publicitĂ©, communication publique et campagnes Ă©lectorales.

Le congrès était placé sous le haut patronage de Monsieur Jacques Chirac, président de la République.

Sont intervenus, entre autres : Philippe Bas, ministre dĂ©lĂ©guĂ© aux Personnes handicapĂ©es, Renaud Donnedieu de Vabres, ministre de la Culture et de la Communication, Dominique Baudis, prĂ©sident du Conseil SupĂ©rieur de l’Audiovisuel, Patrick Gohet, dĂ©lĂ©guĂ© interministĂ©riel aux Personnes handicapĂ©es, SĂ©golène Royal, candidate du parti socialiste Ă l’Ă©lection prĂ©sidentielle. Les parlementaires Marie-Anne Montchamp, dĂ©putĂ©e UMP, HĂ©lène Mignon, dĂ©putĂ©e PS et vice-prĂ©sidente de l’AssemblĂ©e nationale, Nadine Morano, dĂ©putĂ©e UMP et porte-parole de Nicolas Sarkozy, candidat UMP Ă l’Ă©lection prĂ©sidentielle, et Nicolas About, sĂ©nateur UDF, ont Ă©galement participĂ© au congrès de l’Unisda.

Les reprĂ©sentants des chaĂ®nes (France TĂ©lĂ©vision, TF1, M6, Canal +, la chaĂ®ne parlementaire), du CSA, des formations politiques, du Centre National de la CinĂ©matographie (CNC) et de l’industrie du cinĂ©ma, des professionnels du sous-titrage et du recours Ă la Langue des Signes, des rĂ©gies publicitaires, sont intervenus aux diffĂ©rentes tables rondes, aux cĂ´tĂ©s des reprĂ©sentants associatifs.

Sophie Vouzelaud, dauphine sourde de Miss France 2007, a accompagnĂ© l’Unisda dans sa mobilisation, par sa prĂ©sence tout au long de ce congrès.

Ces interventions et Ă©changes ont permis de dĂ©gager l’adhĂ©sion de tous aux principes de l’accessibilitĂ© de l’information, notamment par l’application de la loi du 11 fĂ©vrier 2005 en ce qui concerne les programmes tĂ©lĂ©visĂ©s, ainsi que des propositions et des engagements des diffĂ©rents acteurs.

Forts de la rĂ©ussite de ce congrès, les membres de l’Unisda poursuivront leur mobilisation dans les semaines Ă venir, notamment pour veiller Ă ce que l’accessibilitĂ© des campagnes Ă©lectorales soit une rĂ©alitĂ© dès les Ă©lections de 2007.

Une synthèse de ce congrès est en cours de rĂ©daction mais vous pouvez d’ores et dĂ©jĂ consulter les actes de cette journĂ©e sur ce site. Retrouvez le texte des interventions.

Vous pouvez Ă©galement voir et revoir le congrès en vidĂ©o grâce au partenariat de l’Unisda avec Websourd.

Extraits choisis :

Dominique Baudis, prĂ©sident du Conseil SupĂ©rieur de l’Audiovisuel (CSA) : « L’objectif final qui est posĂ© par la loi, c’est, vous le savez, en 2010, l’accessibilitĂ© de la totalitĂ© des programmes des chaĂ®nes dĂ©passant 2,5 % de l’audience, c’est-Ă -dire accessibilitĂ© de la totalitĂ© des programmes des chaĂ®nes bĂ©nĂ©ficiant d’une large Ă©coute et d’un large public. Sachez que le CSA veillera attentivement au respect des conventions, des cahiers des charges et Ă l’application de la loi.  »

Philippe Bas, ministre dĂ©lĂ©guĂ© Ă la SĂ©curitĂ© sociale, aux Personnes âgĂ©es, aux Personnes handicapĂ©es et Ă la Famille : « L’accès Ă l’information, le sous-titrage, c’est bien plus qu’une simple rĂ©forme de circonstance, c’est un enjeu majeur pour favoriser un exercice libre et responsable de la citoyennetĂ© pour tous. Et c’est d’autant plus vrai que l’annĂ©e 2007 verra deux grandes Ă©chĂ©ances Ă©lectorales. Je demande aux prĂ©sidents des chaĂ®nes de tĂ©lĂ©vision qui diffusent de l’information de rendre accessibles Ă chacune et Ă chacun de nos concitoyens handicapĂ©s, et particulièrement aux personnes sourdes et malentendantes, au-delĂ des Ă©missions des campagnes officielles elles-mĂŞmes, tous les programmes, tous les programmes relatifs aux campagnes Ă©lectorales Ă venir. Je leur ai adressĂ© hier une lettre très ferme leur demandant de me confirmer que le dispositif nĂ©cessaire sera bien mis en place. Je serai, et avec moi tout le gouvernement de Dominique de Villepin, extrĂŞmement vigilant sur ce point.  »

Renaud Donnedieu de Vabres, ministre de la Culture et de la Communication : « J’ai Ă cĹ“ur de rendre le cinĂ©ma accessible Ă tous les publics. Le Centre national de la cinĂ©matographie (CNC) a rĂ©uni dernièrement, avec la participation du Conseil supĂ©rieur de l’audiovisuel, un groupe de travail rassemblant des professionnels de l’industrie cinĂ©matographique afin de poursuivre une rĂ©flexion sur les pistes Ă explorer pour le sous-titrage des films. Il me paraĂ®t notamment essentiel que l’obligation de sous-titrage s’impose Ă toute la chaĂ®ne d’exploitation du film, qu’il s’agisse des salles, du DVD et de la diffusion tĂ©lĂ©visĂ©e. Le ministère de la Culture et de la communication Ĺ“uvre pour qu’il soit rĂ©alisĂ© dès la post-production et ainsi attachĂ© au film et Ă la chaĂ®ne des droits. Je souhaite, enfin, encourager les salles Ă s’Ă©quiper en matĂ©riel adaptĂ©.  »

Voir Les autres engagements et annonces au congrès de l’Unisda


 

 

Document sans titre

©2005-2013 - UNISDA - 37-39, rue Saint-SĂ©bastien - 75011 PARIS | TĂ©l. : 01.44.07.22.59 Contacts
Réalisé par Etrecreatif