Audiométrie à seuil tonal

0

Les tests audiométriques sont réalisés dans des locaux insonorisés spécialement adaptés, qui assurent une protection contre les bruits extérieurs. Les conditions les plus optimales sont fournies par le soi-disant cabine de silence. En recouvrant les murs et le sol avec des matériaux spéciaux, il permet d’obtenir une insonorisation allant jusqu’à 20-30 dB.

Plus grand en Le silence n’est pas recommandé, car le patient entend son propre rythme cardiaque et sa propre respiration, ce qui n’est pas agréable pour certains patients et peut affecter négativement le résultat du test. Chaque oreille est testée séparément. L’oreille qui n’est pas examinée pour le moment est coincée, le soi-disant bruit blanc.

En audiométrie à tonalité à seuil, le seuil d’audition est déterminé, c’est-à-dire le son le plus doux entendu par le patient. Le résultat du test graphique est un audiogramme. Deux courbes: la conduction aérienne et osseuse sont tracées sur la grille de l’audiogramme, dont l’axe vertical montre l’intensité seuil du son, et l’axe horizontal de la fréquence.

L’audiométrie verbale est utilisée pour évaluer la compréhension de la parole. Le patient examiné est invité à répéter les mots entendus sur le combiné. Les mots sont correctement sélectionnés phonétiquement. L’audition avec la parole est un examen légèrement moins approfondi. Le médecin, à une distance d’environ 6 mètres, murmure des mots choisis de manière appropriée

(par exemple, mur, choeur, existence, taureau, liquide, chose) et le patient est invité à les répéter à haute voix. La déficience auditive neurosensorielle (et c’est ce que nous traitons dans la surdité sénile) est indiquée par des difficultés à répéter les sons de hautes fréquences (par exemple a, sas, temps), et l’incapacité de répéter les sons lors de la fermeture de l’ouverture auditive – l’examinateur doit venir plus près afin que le patient puisse répéter les mots correctement prononcés.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here