Surdité causes html

0

L’âge: les personnes âgées, à partir de 60, 65 ans, souffrent d’un déficit auditif bien particulier appelé presbyacousie. Le tympan devient plus mince, il peut se parsemer de calcifications, la chaîne des osselets tend à être plus rigide. La modificafion de l’oreille interne est plus importante. Les cellules ciliées du premier rang de la cochlée disparaissent, entraînant une surdité de perception. La presbyacousie est dûe également à bien d’autres causes.

Changement brusque de pression: les barotraumatismes, plongées sous-marine, pressurisation.

L’ictère néo-natal (jaunisse du nouveau né) et naissance prématurée: Traumatismes graves, anoxie, ictère néo-natal, naissance prématurée entraînent fréquemment une altération de la perception des aigus.

Maladies et toxines (médicaments): on rencontre des baisses de l’acuité auditive consécutives à des intoxications au gaz carbonique, à l’oxyde de carbone ou à l’arsenic. Mais ces surdités toxiques sont le plus souvent dûes à des médicaments. On citait autrefois: la quinine, le salicylate. Aujourd’hui il faut craindre des antibiotiques, ceux de la famille des aminosides particulièrement (streptomycine). On cite encore les infections métabolitiques: troubles de la glycémie, du cholestérol et de l’urée.

Infections: elles peuvent atteindre la trompe d’Eustache, qui devient alors moins perméable à l’air. Le tympan est alors gêné dans ses mouvements. Du liquide peut s’accumuler dans la caisse du tympan, dans ce cas l’oreille interne ne peut fonctionner normalement (suite fréquente d’une rhinopharyngite chez l’enfant. Il peut être géné par sa propre voix).

La maladie de Ménière: elle est dûe à une pression trop importante des liquides de l’oreille interne et de l’organe de l’équilibre (le labyrinthe), le patient souffre d’une baisse de l’audition et aussi de vertiges et de sifflements.

Méningites, oreillons (plus rares maintenant): ils peuvent entraîner une surdité de perception.

Otites: elles sont responsables des trois quarts des surdités de l’enfant. Habituellement les otites aiguës guérissent sans laisser de traces, mais il faut craindre les otites mal guéries, celles qui traînent et deviennent chroniques.

L’otospongiose est une atteinte relativement fréquente, qui touche deux fois plus souvent les femmes que les hommes. Le trouble se porte sur l’os, qui secrète une masse spongieuse. Elle emprisonne l’étrier et l’empêche de transmettre les vibrations au tympan.

Rubéole, toxoplasmose: contractées par la mère lors de sa grossesse entraînent elles aussi des malformations.

Surdité brusque: “coup de tonnerre dans un ciel serein” car elle survient très brutalement, en quelques minutes, voire quelques secondes. Un traitement doit être instauré en urgence.

Surdité évolutive: elle frappe le jeune et l’adulte. Elle s’installe progressivement mais inexorablement. Son origine est souvent génétique.

Traumatismes graves: anoxie (manque d’oxygène prolongé ) lors de la naissance; l’oreille et l’appareil auditif sont particulièrement exposés au cours de cette période.

Les traumatismes de tous ordres: la gifle…, les corps étrangers introduits dans le conduit auditif.

Traumatismes sonores: l’oreille est un organe fragile et délicat. Les bruits violents l’agressent: explosion brutale, déflagration, pétards mais aussi “sonos” dans les boîtes de nuit et baladeurs. Ces deux dernières causes compromettent gravement le capital audidif. Dans un premier temps la baisse de l’audition est réversible; une exposition répétée à l’agression sonore entraîne une perte auditive définitive. Le milieu professionnel est également cause d’agressions sonores. Le danger existe dès que l’on reste plus de huit heures par jour dans un ambiance sonore de plus de 85 dB.

Tumeurs: certaines tumeurs survenant sur le trajet des voies de l’audition vont entraîner des surdités d’installation très progressives en général unilatérales.

Causes entraînant une surdité de transmission: l’âge, les changements brusques de pression, les infections, les otites, l’otospongiose, la rubéole et la toxoplasmose.

Causes entraînant une surdité de perception: l’âge, l’ictère néo-natal, les infections et les toxines, médicaments, maladies, la maladie de Ménière, les naissances prématurées, la rubéole, la surdité brusque, la surdité évolutive, les traumatismes graves, les traumatismes sonores, la toxoplasmose, les tumeurs.

Extrait de l’ouvrage “Mal entendre au Quotidien”, pages 50 à 57, de Marie-Lise Bargues Edition Odile Jacob 15, rue Soufflot 75005 Paris. Les personnes qui désirent receuillir plus d’informations peuvent venir consulter la bibliothèque de IDDA.


Quitter