UNISDA – Forum :: Index

0

Une larme apparaît dans les yeux du forum sourd.pl, fondé par l’ONSI, c’est-à-dire l’Organisation des internautes sourds et malentendants. En 2004, lors de mon séjour en Norvège, je me suis inscrit à ce forum par curiosité. J’ai fait la connaissance d’artistes, mais je voulais aussi rencontrer d’autres personnes.

Et il s’est rapidement avéré que le forum est devenu un lieu d’échange de vues très courageuses, d’échanges de vues, et parfois de grandes querelles. Je me souviens d’un célèbre fil de discussion lancé par Mati sur les barrières entre les entendants et les sourds. Tout le monde se disputait sur ce fil, mais … il y avait du respect pour les points de vue, le respect, etc. et pleurer de rire à la maison – le fait que je discute avec les gens.

Le forum a donné naissance aux idées de la conférence Głusi Maja Głos. Le Forum a joué un rôle important dans la sensibilisation et la connaissance de la culture des sourds. Bien sûr, il y avait aussi des opposants au forum. Et les orthodoxes aussi. Il y avait souvent des émotions inutiles, des regrets, etc. sur le forum Il n’y avait pas de vidéo en langue des signes, mais le format du forum ne le permettait pas trop. En outre, certains internautes écrivaient relativement bien en polonais.

La première conférence Deaf Have a Voice organisée à l’Institut des sourds au 3 place Krzyży à Varsovie a suscité beaucoup d’émotions et un sentiment d’appartenance à la communauté. La deuxième conférence Deaf Have a Voice 2 dans l’ancien auditorium de la bibliothèque universitaire de Varsovie était assez symptomatique car il y avait deux salles. Une pièce est une salle d’audience, calme, sérieuse, seules des voix ont été entendues.

La salle sourde, par contre, était incroyable – la langue des signes partout, des câlins, des conversations et des gestes énergiques, des expressions faciales. Bien sûr, il y avait un sujet plus doux et un sujet plus pointu, comme une tentative de traduire la définition de la culture sourde et Le masque de Harlan Lane dans la culture polonaise. Lors de la 3e conférence, une conférence sur la définition du sourd polonais avec un grand G et des sourds avec un petit g a suscité d’incroyables émotions.