Urgences : témoignages

0

Le professeur d’université Éder Júlio Rocha de Almeida n’oublie pas un jour où il travaillait encore dans les soins d’urgence et d’urgence et a été témoin de la mort d’un patient. C’était un homme âgé, dont le fils, malentendant, n’a pas pu appeler à temps pour sauver son père. N’écoutant pas, il a eu du mal à demander de l’aide par téléphone. Il n’a pas non plus été compris par les voisins.

Quatre ans plus tard, le professeur, âgé de 31 ans et également infirmier, a rappelé la situation en définissant le thème de son mémoire de maîtrise en technologies appliquées à la santé. L’article a été publié dans une revue scientifique internationale et est sur le point de sortir du journal. Pour devenir réalité: l’application «Aide de vos mains», pour que les sourds et muets puissent demander de l’aide.

«Quelques clics peuvent sauver une vie». C’est le message qui s’affiche dès l’ouverture de l’application. Et c’est précisément l’intention du créateur. Options pour le choix de l’utilisateur, lors de l’appel à l’aide – Photo: fichier personnel. «Cela (la mort du patient) a marqué ma vie. Si la personne subit un arrêt cardiorespiratoire, un accident vasculaire cérébral, est incapable d’activer le service d’urgence, qui est composé, uniquement par téléphone, pour activer une ambulance. Soyez SUS, Samu et les opérateurs de plans de santé. L’application vient combler cette lacune », a souligné le professeur Éder.

Éder de Almeida Je travaille comme professeur d’université dans le cours de médecine à la Faculdade Atenas de Sete Lagoas et en soins infirmiers à Unincor Betim. Il est également professeur diplômé à Santa Casa BH. Il a dit que l’application est explicite et peut être utilisée par des personnes de tous âges. Même pour ceux qui ne savent pas lire, car il y a des icônes indiquant les occurrences, afin que les gens puissent choisir et recevoir (ou demander, dans le cas d’un compagnon), donc, un premier service ciblé.

Entreprises intéressées – La professeure Rosângela Hyckson est coordinatrice du master «Technologies appliquées à la santé» à la Faculdade Promove de Tecnologia et était chargée de guider l’infirmière Éder Júlio. Elle s’entretient avec des entreprises intéressées à investir dans l’application et estime qu’elle devrait être disponible à la mi-juillet. L’idée est qu’il peut être téléchargé sur toutes les plateformes: smartphones, tablettes, etc.

«J’ai trouvé l’idée excellente. De nombreuses personnes sont malades et meurent faute de conditions pour demander de l’aide. Nous avons montré aux personnes liées aux agences ou unités de santé pour voir la faisabilité et le personnel a beaucoup aimé. C’est une plateforme très simple », a-t-il commenté.

Très simple en effet. Après avoir téléchargé “Aide avec vos mains” sur le téléphone portable, par exemple, l’utilisateur devra remplir un formulaire d’inscription avec des données personnelles. Si le service est fourni par SUS, elle sera dirigée vers la page correspondante. S’il s’agit d’un accord privé, l’opérateur doit être choisi.