Suites du CNCPH du 12 mars 2008

0

L’article préparé contient une analyse des problèmes dans le courant dominant de la pédagogie interculturelle, incl. les concepts de multiculturalisme et d’interculturalisme, créant une identité dans le contexte du multiculturalisme et de l’éducation multiculturelle et interculturelle. Il présente également la situation des personnes malentendantes et la culture qu’elles créent, dont la base est une manière de communiquer différente de la langue dominante,

c’est-à-dire la langue des signes, en relation avec la culture du groupe dominant, qui sont totalement non personnes phoniques. La coexistence de cultures différentes et inégales sur un même territoire a des conséquences sur l’éducation d’un enfant sourd, dont la réponse peut être mise en œuvre en utilisant la méthode d’enseignement bilingue comme solution qui permet le libre développement (notamment linguistique), ainsi que la transmission de normes et de valeurs adaptées à une culture minoritaire et à l’acquisition de contenus universels d’une manière adaptée aux besoins des élèves.

L’auteur / co-auteur autorisé par d’autres co-auteurs à les représenter (auteur correspondant) de l ‘«œuvre» soumise déclare qu’il a droit aux droits d’auteur sur l’œuvre, qui ne sont pas limités à la portée couverte par cette déclaration. L’œuvre est une œuvre originale et ne porte pas atteinte aux droits d’auteur d’autrui, ni n’est limitée par les droits de tiers. L’ouvrage n’a pas été précédemment publié sous le même titre ou un titre différent et ne fait pas partie d’une autre publication. La pièce ne fait actuellement pas l’objet de procédures dans une autre maison d’édition.

L’auteur / co-auteur soumet le travail pour publication dans la revue “Forum Oświatowe” et confirme ainsi que:

  • L’ouvrage a été préparé conformément aux règles éditoriales en vigueur dans la revue.
  • L’ouvrage contient des informations sur les sources de financement de la recherche qui ont constitué la base de son développement.
  • Il accepte de soumettre l’ouvrage à une double revue, sur la base de laquelle les éditeurs décideront d’accepter ou de refuser l’ouvrage pour publication.
  • Il donne son accord pour que les éditeurs apportent les modifications nécessaires à l’œuvre résultant du travail éditorial.
  • Il s’engage à corriger immédiatement l’œuvre de l’auteur, après son approbation par les éditeurs. L’absence de correction de l’auteur dans les 14 jours à compter de la date de réception des documents sera considérée comme un consentement à la publication de l’œuvre sous la forme soumise pour correction.