Fiche 9 – Renforcer l’accès à l’information et favoriser l’accès à la culture

0

La «culture des sourds» est l’expression des modalités relationnelles qu’ont les personnes sourdes à être ensemble, l’ensemble des comportements sociaux et communicatifs qui découlent de la construction positive de son identité individuelle, sans nécessairement se considérer – et être considérée – personnes déficientes et inférieures. La vision culturelle de la surdité est la manière positive d’affirmer le droit à la communication et à l’expression des sourds: c’est la perception de la diversité non pas comme une déficience physique mais comme une richesse.

La langue des signes est son expression la plus visible, à travers elle, sourd – et entendant – les gens peuvent communiquer, créer des poèmes, raconter des histoires.

C’est une langue à toutes fins utiles, comme le montrent aujourd’hui près de cinquante ans de recherche scientifique nationale et internationale, mais sur laquelle, malheureusement, les préjugés et les peurs qui découlent de sa «diversité» par rapport aux langues vocales auxquelles le la société «normale» pèse encore, elle y est habituée.