Est-il possible d’inclure les sourds

0

La diversité culturelle et linguistique n’est pas un phénomène nouveau, cependant nous sommes amenés à en discuter essentiellement en référence aux minorités linguistiques nationales qui, dans notre pays, en raison de la loi no. 482/1999, ont été identifiées dans douze communautés réparties dans une partie territoriale spécifique, dont les membres utilisent une langue vocale différente de la langue italienne.

Parallèlement à ces réalités, il existe cependant des «communautés répandues» qui ne peuvent être circonscrites dans un espace géographique spécifique et dont les langues sont définies par la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires comme «non territoriales».

Est-il possible d’inclure les sourds parmi ces communautés? Autrement dit, les personnes ayant une déficience auditive peuvent-elles être prises en considération par la société et par le législateur lui-même non seulement pour leur déficit, mais aussi en fonction de leur identité linguistique et culturelle?

Nous sommes presque instinctivement enclins à enfermer les langues naturelles dans le périmètre des langues vocales, comme si la faculté de langage était inextricablement liée à l’expression verbale, mais ce n’est pas le cas.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here