Réadaptation à domicile pour les personnes gravement handicapées

0

La réadaptation à domicile a des conséquences qui, faute de pouvoir se déplacer de manière indépendante, ne peuvent pas atteindre les professionnels de la santé qui fournissent des prestations garanties en ambulatoire, mais nécessitent une réadaptation ou une physiothérapie. Les procédures de physiothérapie à domicile sont fournies aux professionnels de la santé présentant des troubles moteurs causés par:

  • lésions cérébrales focales (États après congestion cérébrale, complications hémorragiques du cerveau, traumatisme) – jusqu’à 12 mois à compter de la date de la lésion;
  • lésions graves du système nerveux central et périphérique; lésions de la moelle épinière-jusqu’à 12 mois à compter de la date de la lésion;
  • maladies chroniques progressives, en particulier: myopathies, maladie de Parkinson, polymyosite, atrophie musculaire spinale, tumeurs cérébrales, processus démyélinisants, collagénoses, syndromes extrapyramidaux chroniques, polyarthrite rhumatoïde;maladies dégénératives des articulations de la hanche ou du genou, après l’endoprothèse de l’articulation pendant 6 mois à compter de la date de l’opération;
  • blessures aux membres inférieurs – jusqu’à 6 mois après la formation de la blessure;
    les personnes dans un état végétatif ou apalique.

La durée de la réadaptation à domicile pour un bénéficiaire peut aller jusqu & apos; à 80 jours par année civile et jusqu & apos; à 5 jours par jour. Dans le cas où la relation médicale légitime et la nécessité d’atteindre l’objectif thérapeutique, la durée de la réadaptation peut être prolongée par la décision du médecin de l’entreprise de la procédure, avec le consentement écrit du chef de l’unité de la Fondation nationale régionale de la Santé.

Les prestations garanties sous forme de rééducation dans un centre ou une garderie sont accordées à ceux dont l & apos; état de santé ne permet pas d & apos; être réhabilité en ambulatoire et ne nécessite pas de soins médicaux et infirmiers 24 heures sur 24.

La durée de la réadaptation dans les conditions du centre ou du service de jour est de:

  • en cas de réhabilitation du système, y compris la réadaptation à un groupe spécifique de patients, en particulier dans le traitement du cancer du sein, avec la sclérose en plaques, à la violation des mains, le lymphoedème de diverses étiologies et la structure – de 15 à 30 jours de soins, en moyenne, 5 soins par jour (avec possibilité de prolongation dans les conditions ci-dessus), et pour les patients avec le lymphoedème – jusqu’à 40 jours de soins au cours de l’année civile;
  • pour la réadaptation des enfants atteints de troubles du développement jusqu’à 18 ans. années (et pour les personnes ayant un besoin statutaire d’éducation spéciale ou les personnes handicapées de degré profond-jusqu’à 25. 120 jours de procédure par an (avec possibilité de prolongation) et dans le cas de la réadaptation des personnes atteintes d’un dysfonctionnement des organes auditifs et de la parole ou d’un dysfonctionnement des organes visuels);
  • pour la réadaptation cardiaque-pas plus de 24 jours de procédure pendant 90 jours civils;
  • dans le cas de la réadaptation pneumologique, en utilisant des méthodes de subterranéothérapie-le temps de réadaptation ne peut pas être inférieur à 14 jours de procédure et plus de 24 jours de procédure.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here