http://www.unisda.org | L’Unisda en 2005

0

L’ouïe est le premier sens développé par l’embryon et donc celui qui influence le plus sa croissance. Parfois, le bébé semble danser dans le ventre lorsqu’il entend de la musique, des voix ou d’autres sons qu’il trouve agréables. Depuis quand peut-il entendre les bruits autour de lui? Et comment se développe alors l’audition dans les mois suivants?

Photo: Alan Pope / Unspash Le premier contact avec le monde extérieur À partir de la 23e semaine de grossesse, les oreilles du fœtus commencent à entendre les premiers bruits. Au départ, c’est la musique de l’utérus: le battement du cœur, le bourdonnement du système digestif, la voix.

Mais peu à peu les sons venant de l’extérieur arrivent aussi: l’audition est pour le bébé le premier contact avec le monde extérieur. La paroi abdominale, le liquide amniotique et l’utérus agissent comme une isolation phonique: les bruits extérieurs sont étouffés de 20 à 30 décibels et équivalent à un murmure.

Comment se développe l’audition?

Un nouveau-né réagit aux bruits qu’il connaît, d’abord surtout à la voix de sa mère, mais aussi aux berceuses que vous lui chantez plus souvent ou à la musique que vous écoutez régulièrement. À trois mois, la partie du cerveau (lobe temporal) qui contrôle l’audition, entre autres, devient plus active et réceptive. Lorsqu’il entend votre voix, le bébé se tourne directement vers vous et répond par un gargouillis.

À quatre mois, le bébé réagit déjà avec enthousiasme aux sons et rit même lorsqu’il entend votre voix. Il essaie de le copier et émet des consonnes comme “B” ou “M”. À 6 ou 7 mois, le bébé reconnaît d’où viennent les voix et se tourne dans la direction d’où il entend le son. À environ 12 mois, elle reconnaît ses chansons préférées et essaie de les chanter.

Quels sont les effets de la musique sur le bébé?

Des études montrent que les nouveau-nés peuvent clairement reconnaître une mélodie qu’ils entendent régulièrement pendant la grossesse, en particulier lorsqu’il s’agit de chansons chantées par la mère. Puisque le fœtus perçoit principalement des vibrations qui ont un effet rassurant.

Cependant, il n’est pas encore prouvé scientifiquement combien d’hormones du bonheur sont libérées chez le bébé en écoutant de la musique ou dans quelle mesure cette dernière peut affecter positivement le développement de l’enfant. Ce qui plaît et est bon pour la mère l’est généralement aussi pour le bébé. Les sons trop forts sont une exception.

En général, plus le volume est fort, plus la réaction du bébé sera importante. En outre, les fréquences plus élevées entraînent une augmentation de la fréquence cardiaque. Par conséquent, les concerts et les boîtes de nuit doivent être fréquentés avec prudence pendant la grossesse.