http://www.unisda.org | Débat à l’Assemblée nationale sur la politique du handicap : le plan d’actions en direction des personnes sourdes ou malentendantes est confirmé

0

La prévention

Les troubles auditifs tels que la perte auditive neurosensorielle peuvent être évités dès le plus jeune âge en vaccinant les enfants contre des maladies infectieuses telles que la rougeole, la rubéole, la méningite ou les oreillons épidémiques.

A côté d’eux, il existe d’autres mesures préventives, qui incluent la vaccination des femmes en âge de procréer contre la rubéole (qui doit être faite avant la grossesse), des tests de dépistage de la syphilis chez la femme enceinte, suggérant l’utilisation de médicaments ototoxiques uniquement si cela est strictement nécessaire et toujours sur prescription médicale.

Grâce à des campagnes de prévention adéquates et répétées, les personnes ayant des problèmes d’audition devraient être incitées à effectuer un contrôle auditif et, si nécessaire, à utiliser des appareils auditifs.

Ceci est également valable pour les plus jeunes qui, chaque jour, soumettent leurs oreilles à un stress continu dû à une musique trop forte, des environnements bruyants, des activités quotidiennes potentiellement nocives pour l’oreille.

Alors, comment pouvez-vous garder votre audition toujours jeune et en forme?

La première bonne règle est d’effectuer des contrôles auditifs périodiques en allant chez un spécialiste, ainsi que de prendre soin de l’hygiène des oreilles au quotidien.A cet égard, il est conseillé d’utiliser des cotons-tiges uniquement pour nettoyer le pavillon externe de l’oreille (ne jamais les insérer dans le conduit auditif), en contactant toujours le médecin spécialiste pour le nettoyage interne, ce qui est particulièrement délicat.

La santé auditive des jeunes d’âge scolaire doit être protégée autant que possible, en particulier en ne les exposant pas à des sources d’infections pouvant survenir dans des environnements communautaires ou surpeuplés tels que les classes de collège et de lycée.

Parfois, un problème d’audition peut être caché derrière une fermeture liée à l’âge
Il existe des bonnes pratiques, entre autres faciles à mettre en œuvre, qui peuvent aider les parents à reconnaître un principe de perte auditive ou de surdité chez l’enfant, par exemple s’il arrive souvent que l’adolescent demande à répéter ce qui a été dit, qu’il ne réponde pas après être appelé plusieurs fois ou avoir une voix particulièrement nasillarde

… tout cela peut être une “fermeture” commune, typique de ces années envers ses parents mais, pour dissiper les doutes, il est bon de contacter le médecin traitant, le pédiatre, ou spécialiste oto-rhino-laryngologiste pour un examen approfondi.De plus, il est bon de protéger l’audition en adoptant des pratiques utiles dans diverses activités quotidiennes, telles que:

Écoutez de la musique avec des écouteurs en utilisant un volume adéquat (pas trop fort) et pendant une durée limitée.

Il est conseillé d’éviter les changements de température excessifs et brusques, aussi bien en été (lors du passage d’un endroit climatisé vers l’extérieur) qu’en hiver (d’un endroit chaud au grand froid que l’on trouve à l’extérieur). Les oreilles sont particulièrement sensibles au froid et ont besoin de protection. Le risque est en fait celui de se retrouver avec une otite gênante.

Sports: il est important de se couvrir les oreilles lors de la pratique d’activités sportives de plein air comme la course à pied, tout comme il est indispensable de bien sécher l’oreille externe après la baignade, car le chlore présent dans la piscine peut provoquer une action irritante sur les muqueuses qu’il devient plus intense au fur et à mesure que le contact est long, provoquant une rhinite, une sinusite aiguë et une otite.