http://www.unisda.org | Prestation de compensation = prime à la surdité ?

0

Que faire en cas de surdité soudaine?Environ 100 personnes sur 100 000 souffrent chaque année d’un «infarctus cochléaire». Cela signifie qu’à tout moment la capacité auditive échoue, la plupart du temps dans une seule oreille.

Tout est possible, de la sensation de matité, comme si elle était entendue à travers du coton, aux bruits à l’intérieur de l’oreille, tels que les acouphènes, à la surdité totale. Ici, nous vous présentons les options de traitement existantes et vous indiquons quand il est temps de consulter votre médecin.Attendre ou guérir?

D’un point de vue médical, la surdité soudaine n’est pas une urgence, mais il est recommandé de la traiter de manière préventive. Si vous présentez un ou plusieurs des symptômes décrits ici, nous vous recommandons de consulter un oto-rhino-laryngologiste.

Dans environ 50% des cas, l’audition revient à la normale dans les 24 à 48 heures. Nous devons partir du principe que plus l’intensité des problèmes auditifs est faible et plus leur apparition est récente, plus la thérapie sera réussie.Cortisone & Co.: Thérapies existantes

  • Il est important de savoir qu’il n’y a pas de «thérapie souveraine» absolue. Cependant, trois formes de thérapie ont été validées dans le passé.
  • Cortisone
  • Thérapie intrathympanique
  • Infusions

Quelles sont les chances de succès?

Le traitement avec les formes thérapeutiques décrites ci-dessus permet d’obtenir de bons résultats et dans la plupart des cas la capacité auditive est complètement restaurée. Dans 10 à 20% des cas, cependant, un déficit persiste. Dans ces cas, une prothèse auditive peut aider à compenser ce déficit.

En cas de surdité soudaine, quels tests sont effectués par l’ORL?Le diagnostic est effectué selon le principe d’exclusion: toutes les autres maladies possibles de l’oreille sont exclues avant le diagnostic. Habituellement, le médecin commence

l’examen en posant au patient une série de questions: Quand les problèmes d’audition sont-ils survenus? Quels sont les symptômes? Le sujet a-t-il été exposé au bruit? Le sujet souffre-t-il de pathologies antérieures (ex: diabète)? Quels médicaments prenez-vous? Le patient est-il stressé?

Un examen visuel de l’oreille avec un otoscope est alors effectué pour s’assurer que les problèmes d’audition ne sont pas dus à une obstruction du conduit auditif ou à une lésion de la membrane tympanique. Toutes les autres méthodes sont à la discrétion du médecin. Plusieurs tests audiométriques peuvent être effectués, l’équilibre examiné et la pression artérielle mesurée. Tous ces tests sont généralement indolores.

Peut-on prévenir une perte auditive soudaine?

Si l’on part de l’hypothèse que la maladie est déclenchée par une perturbation de la circulation sanguine, les mêmes règles s’appliquent que pour la prévention d’une crise cardiaque: il faut mener une vie saine;

c’est-à-dire qu’il faut éviter le stress, faire attention à une alimentation saine et faire du sport, car des valeurs élevées de lipides dans le sang (cholestérol) compromettent sa fluidité. La nicotine a également des effets négatifs sur les vaisseaux sanguins, il est donc recommandé d’arrêter de fumer.

Quoi qu’il en soit, les bruits très forts doivent être évités. Si le stress sonore est continu, comme lors d’un concert ou d’une discothèque, il est conseillé d’utiliser une protection auditive. Si le stress sonore est persistant, par exemple en raison du travail effectué, il est conseillé d’utiliser une protection auditive sur mesure, capable de mieux protéger l’oreille.